La nouvelle fausse bonne idée de Macron et Rebsamen : le contrat de mission.

Lundi 6 avril 2015

Selon le Parisien, les Ministres Macron et Rebsamen envisage de remettre au gout du jour le contrat de mission.

Le gouvernement répond à nouveau à une demande du patronat de mettre en place un contrat permettant de faire payer à la collectivité les intercontrats ou encore les formations d’adaptation au poste de travail.

D’ailleurs, le syndicat patronal Syntec qui avait déjà tenter d’introduire ce type de contrat avait du reculer face à la mobilisation des salarié(e)s.

Répondre à cette brève


Mots clés