RETOUR SUR L’ACCORD PARTICIPATION ET INTERESSEMENT

Mercredi 9 octobre 2019, par CGT CAPGEMINI // Négociation collective

 Tout comme le gouvernement Macron a lâché quelques mesurettes en faveur du pouvoir d’achat devant la mobilisation des gilets jaunes, notre direction a proposé un accord sur la participation et l’intéressement. A force de négociation nous avons réussi à obtenir quelques avancées intéressantes (proportionnalité de la participation en fonction du temps de présence, répartition de l’intéressement sur l’ensemble du groupe, ...).

Nous ne pouvions pas ne pas signer cet accord, cependant ce n’est pas suffisant !

La participation et l’intéressement ne sont pas du salaire, ils sont soumis à des critères dictés par la direction du groupe. Pour imager au mieux cette situation quoi de mieux que le prétexte trouvé cette année par la direction Capgemini TS pour ne pas distribuer de participation : le budget alloué au bâtiment du 147 à Issy-les-Moulineaux est venu amputer artificiellement les bénéfices.

Ce sera quoi l’an prochain ? Le rachat d’Altran ?

Aucune participation ou intéressement ne remplacera la seule chose qui permettrait de redonner durablement du pouvoir d’achat aux salariés : de véritables augmentations de salaires, ce que ne cesse de réclamer chaque année la CGT Capgemini.

Pour y parvenir enfin, mobilisons-nous derrière la CGT Capgemini, syndiquez-vous, soutenez la CGT Capgemini lors des prochaines élections : plus nous serons nombreux, plus nous établirons un rapport de force nous permettant de peser afin d’insuffler de réels changements dans la politique salariale de Capgemini. La direction du groupe ne lâchera rien si nous ne poussons pas collectivement et massivement pour obtenir plus que les miettes qui nous sont habituellement consenties.

 #JeVoteCGT #Capgemini dès le 7 novembre 2019 !

Répondre à cet article