Flash CE du 23 mai 2019

lundi 3 juin 2019
par  Manu
popularité : 4%

 Travail de nuit/travail posté.

Mars 2018 le CE est informé de la mise en place d’une organisation avec du travail 4/3 (postes), du travail de nuit et dominical, pour le client Alstom, dans le cadre du projet du métro de Lyon.

Un accident a eu lieu sur ce chantier : un salarié d’Alstom est électrisé, heureusement sans conséquences sur sa san- té, lors d’une intervention sur une armoire électrique. La direction met en cause un salarié Capgemini DEMS et a initié un processus de sanction disciplinaire à son encontre.

Or il remonte du terrain des plannings non respectés , qu’il n’y a de suivi médical tel que prévu par nos accords, des amplitudes horaires trop importantes et contraire à la législation, l’enchainement de nuits travaillées trop impor- tantes, le port de charges trop lourdes, la pression mise par le client, ¼ C’est très certainement l’ensemble de ces élé- ments qui ont conduit à cet accident.

Force est de constater que le CE est informé d’une organisation qui n’est ensuite pas respectée.

Qu’en est il des autres organisation en travail posté présentées au CE ?

La CGT Capgemini n’acceptera pas que des salarié.e.s soient ainsi sanctionné.e.s et si nécessaire rappellera ses responsabilités à la direction et au client.

 Fermeture de sites clients et congés payés.

La direction a transmis un document qui aurait du être transmis avant le 1er mars. Une nouvelle fois des salarié.e.s

vont se voir imposer 3 à 4 semaines de congés payés au motif de la fermeture des clients. Ce serait inhérent à nos métiers car ni nos clients, ni nos managers ne seraient en capacité d’anticiper un lissage de la charge de travail !

Une information aussi tardive ne permet pas aux salarié.e.s de s’organiser en conséquence et peut avoir un impact sur leur vie privée.

A cette occasion nous avons rediscuter de la fermeture du fin d’année et la CGT a réitéré la demande d’ouverture de négociation pour trouver une solution plus souple.

Rappelons que la direction impose la prise de la 5e semaine de congés payés la dernière semaine de l’année, ce qu’elle ne peut faire unilatéralement.

Suite à la décision, pourtant unanime, d’agir devant la justice, seule la CGT Capgemini s’est associée à l’action du CE.

 Orientations stratégiques. Ait confiance !

A travers une motion, les élu.e.s ont noté les résultats obtenus en 2018, notamment la hausse du chiffre d’affaires et des effectifs et la réduction des pertes d’exploitation et fait connaitre leurs inquiétudes : autonomie réelle de DEMS au sein du groupe, perte potentielle de petits clients locaux, possible perte par DEMS de ses centres d’expertise « Cybersécurité industrielle » et « Consulting industriel », turn-over trop élevé coûteux financièrement et en compétences.

Mais ait confiance, la direction rassure :

  • LEAD n’a rien changé sur l’autonomie du groupe, les marges demandées
  • Les commerciaux DEMS restent chez DEMS et travaillent pour DEMS.
  • La cybersécurité devrait être regroupée dans un pôle au niveau du groupe. Maintenant DEMS travaille main dans la main avec Capgemini Invent (ex consulting)

 VITE DIT

Mesure du temps de travail.

Nous portons à la connaissance de la direction un arrêt récent de la Cour de justice de l’UE qui demande aux Etats membres d’obliger les employeurs à mettre en place un système permettant de mesurer la durée du temps de travail journalier. Nous apprenons qu’un logiciel serait en cours d’élaboration.

Il en est au stade de la maquette et un pilote serait mis en place.

Situation à Aix-en-Provence

320m2 de locaux supplémentaires sont enfin loués et seraient disponibles en septembre. Reste à savoir à quelles équipes ils seront attribués.

Défiscalisation des heures supplémentaires

La direction attend une soi-disant réponse de l’URSSAF pour les forfaits englobant des heures supplémentaires, en particulier pour la modalité 2. Nous l’avons donc informé qu’un instruction interministérielle a confirmé que les heures supplémentaires incluses dans les conventions de forfait en heures sont éligibles à l’exonération. La direction devrait donner sa position le mois prochain.

ASC.

Nous avons obtenu que le CE prenne en charge une nuit d’hôtel pour les salariés effectuant les voyages à venir, n’ayant pas de correspondance et domiciliés à plusieurs heures du lieu de départ. La CFDT a tenté de s’y opposer et a voté contre estimant que c’était le problème de celles et ceux qui n’habitait pas à proximité d’un
lieu de départ.

Pensez à vérifier que votre QF est validé. Si vous n’avez pas reçu de mail de confirmation, inquietez-vous !

PNG - 160.7 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois