Flash CE du 19 mars 2019

Vendredi 5 avril 2019, par Manu // Capgemini DEMS (Ingénierie)

 Impact du plan d’économie et “Move d’Airbus”.

Airbus poursuit un objectif de “massification” et de diminution du nombre de prestataire . Il s’agirait de faire des économies avec de l’offshore. Capgemini DEMS a fait une proposition au client. Si nous n’étions pas retenu, il y aurait un impact, dans le cas contraire l’accroissement d’effectif se fera essentiellement à l’offshore.

De façon plus générale nous interpelions la direction sur l’augmentation de contribution des projets et l’augmentation des coûts standards. S’agissant de ces derniers, il s’agirait d’augmentation en proportion avec l’évolution des salaires. Quant à la contribution la direction nous indique fièrement qu’un tel système permettrait de réinvestir dans l’activité. Mais en même temps, il faut que les salariés fassent encore un effort de productivité !

 Augmentations (?) individuelles

La direction nous l’affirme : la performance ne suffit pas. Le niveau des salaires est également pris en compte pour déterminer les augmentations. Si votre salaire est au
niveau du marché, n’attendez pas une belle augmentation, même si vous êtes notés 2.

Et dans le même temps, Paul Hermelin a vendu 30 000 actions à 107,89 euros,
soit 3 236 700 euros
. En appliquant la flat tax de 30%, et en rapportant au salaire
net mensuel d’un salarié Capgemini (40 885 euros bruts annuels, soit environ 2453 euros nets), notre PDG a touché en 1 fois l’équivalent de 923 mois de salaire net moyen, ou encore 77 ans de salaire net moyen. Paul Hermelin détient toujours
0,2% des actions, soit environ 36 millions d’euros (856 ans de salaire net moyen).

 Travail posté et de nuit pour Flamanville

Avec des plannings désormais convenables, le CE a pu se prononcer favorablement (la CGT s’est abstenue). Nous regrettons qu’il ait fallu 3 plannings, des avis défavorables CE et CHSCT et une opposition de l’inspection du travail pour en arriver là !

Au passage nous avons obtenu que la prime de repas du soir soit octroyée aux salariés d’après-midi (fin de poste à 22h) mais la direction a refusé les repos supplémentaires nécessaires à compenser le travail posté (avec des semaines à 48 heures).

La CGT demande toujours l’ouverture d’une négociation collective pour mettre à jour l’accord de travail posté afin d’éviter toute situation dérogatoire.

 5e semaine de congés payés.

Sujet pour lequel la CGT demande également l’ouverture d’une négociation collective afin d’organiser l’éventuelle fermeture de fin d’année. En l’état, il s’agit d’un abus de pouvoir de la direction qui, en réalité ferme illégalement l’entreprise, avec pour conséquences la perte de jour de RTT ou de congés d’ancienneté pour certains salariés.

La direction restant sourde aux demandes des élus et de la CGT, le Comité a décidé, unanimement, d’agir en justice pour d’une part contester la légalité de la consultation du CE sur la 5e semaine de congés payés 2019, et d’autre part demander le respect des règles légales et conventionnelles en matière de congés payés.

La CGT Capgemini s’associera à l’action du Comité d’établissement de Capgemini DEMS.

 VITE DIT ….

Changement de nom.
Ca y est, le 29 mars Sogeti High Tech devient Capgemini DEMS. Il ne s’agit que d’un changement de nom qui apparaitra sur les bulletins de salaire à partir d’avril

Dématérialisation des TR.
Le pilote se poursuit. Une nouvelle carte, compatible avec les terminaux bancaire va être mise en place. Du coup tout Capgemini DEMS aura des TR dématérialisé en 2020.

Ile de France. Déménagement au 147.
Les salariés de DEMS Ile de France déménageront au 147 les 3 et 4 mai. Préparez vos cartons, mais surtout avec le flex office, préparez-vous à partager votre futur bureau !

Situation à Aix-en-Provence
Des salariés travaillent dans des couloirs, près des toilettes, sur des terrasses, sur des mange-debout, à la cafétéria… Les managers locaux demandent aux salariés de se serrer. Vive le flex office !

Des locaux supplémentaires devraient être loués et les élus regrettent que la direction ait laissé s’installer une telle situation.

Effectifs
En 2018, 25% de l’effectif a été renouvelé. Le turn-over continue sur le même rythme cette année : déjà 126 sorties depuis le début de l’année, dont 87 démissions.
A noter que l’effectif offshore continue sa progression !

Répondre à cet article