Résultats de l’enquête salaire et évaluation au sein de l’UES Capgemini.

Mardi 31 janvier 2017, par Manu // UES Capgemini

La négociation obligatoire sur les salaires prend fin. La direction de l’UES Capgemini vient de nous transmettre la dernière version de son projet. L’accord est toujours dans la même veine, c’est à dire qu’il s’agit de demander aux organisations syndicales de partager et de cautionner la gestion de pénurie en matière salariale, ce que la CGT Capgemini continuera à refuser !

C’est dans ce contexte que nous avions proposé aux salarié.es de l’UES de donner leurs avis sur les salaires et le système d’évaluation du groupe.

79% des salarié.es n’accordent aucune confiance au système d’évaluation

90,5% trouvent la politique salariale du groupe insuffisante.

87% des salarié.es soutiennent la revendication d’une augmentation générale de 1000€.

La grande majorité des salarié.es ont été reçu.es par leur hiérarchie dans le cadre des entretiens de développement personnel (EDP).

Moins de 30% des salarié.es évalué.es jugent le contenu de l’entretien intéressant.

Plus de 70% des salarié.es ont une note de performance supérieure ou égale à 3, ce qui les exclu des augmentations au mérite.

Les augmentations ont concerné moins de 40% des salarié.es de l’UES Capgemini.

Aucune évolution de carrière pour plus de 70% de salarié.es.

Moins de 10% de salarié.es se disent satisfait.es de leur augmentation.

Les salarié.es de l’UES seraient-elles/ils peu performant.es ? Seul 1/3 d’entre-elles/eux ont eu une augmentation liées aux performances.