La CGT dénonce l’augmentation de 18 % du PDG de Capgemini

Mardi 17 mai 2016, par CGT CAPGEMINI // UES Capgemini

Montreuil le 17 mai 2016

Le mercredi 18 mai, la CGT Capgemini appelle à un rassemblement de 8h30 à 14h00 devant le pavillon d’Armenonville, avenue de Longchamp Paris 16 où se déroulera l’assemblée générale des actionnaires.

Paul Hermelin, PDG du groupe Capgemini, autoproclamé « seul patron socialiste du CAC 40 », et proche de François Hollande, va demander à ses actionnaires de valider son augmentation de rémunération de 18 % lors d’une assemblée générale.

Dans le même temps, les dividendes des actionnaires seront augmentés de 12,5 % et l’enveloppe des augmentations de salaires verra une baisse de 12,5 %. Ceci, alors que l’année 2015 aura enregistré des résultats exceptionnels pour le groupe. Le bénéfice net a ainsi doublé, passant à 1,1 Md€.

Mais, dans ce contexte florissant, encore une fois la rémunération du travail sera sacrifiée au bénéfice du capital. En France, les 20 000 salarié-e-s, créateurs de toute cette richesse, auront droit eux à 22 euros bruts par mois pour toute augmentation, alors que le PDG passera de 300 000 euros à 400 000 euros par mois.
A cela s’ajoutent, des licenciements abusifs basés sur la seule rentabilité, des délocalisations accrues vers la Pologne, la Roumanie, le Maroc et l’Inde, des conditions de travail dégradées, des mobilités forcées sans regard pour la vie personnelle,…

Les salariés CGT Capgemini viendront l’exprimer mercredi à l’occasion de l’assemblée générale. La voix des salarié-e-s doit être entendue et nous comptons bien qu’elle retentisse haut et fort tout au long de cette journée.