LES INFORMATICIENS DE PSA NE SONT PAS DES ORDINATEURS - ILS REFUSENT D’ETRE VENDUS A CAPGEMINI

Lundi 22 février 2016, par Furyo // Capgemini TS

 Les informaticiens ne sont pas des ordinateurs, ils refusent d’être vendus !

Lors du CCE du 4 février dernier, la direction a annoncé la poursuite de la vente d’activités du groupe à la sous-traitance avec la vente des services informatiques DSIN à la multinationale Capgemini.
198 techniciens et ingénieurs des sites du Pôle Tertiaire, Rennes, Sochaux, Mulhouse, Bessoncourt, Vélizy et Poissy sont concernés.

La méthode est la même : du jour au lendemain, sans contrôle, la direction décide de passer brutalement les emplois concernés de « sensible » à « en tension ». Le piège se renferme…

 Comme à son habitude, la direction leur laisse le choix entre la peste et le choléra : Etre vendu ou être licencié !

Mais ce projet de vendre l’activité DSIN avec ses salariés ne passe pas !

  • A Rennes, très rapidement une quinzaine de techniciens/ingénieurs se sont contactés pour se réunir et ont décidé de manifester quotidiennement en s’accrochant une pancarte autour du cou avec l’inscription : « PSA m’a vendu ! ».
    Ils discutent avec leurs collègues à la cantine, ont boycotté une réunion d’information organisée par la direction. Il y a trois ans, lors du PSE, la direction a poussé bon nombres de techniciens à changer de métier pour intégrer la DSIN. Pour être vendus ensuite !
  • Au Pôle Tertiaire, vendredi 12 février, à l’appel de la CFTC, près de 150 salariés se sont rassemblés dans le hall en signe de protestation.
  • Mardi 16 février, succès du 1er appel à la grève inter-sites : Un appel à la grève a été lancé par les salariés de Rennes, suivis par la CGC puis par la CGT sur tous
    les sites concernés.
    A Rennes près de 70 salariés ont défilé sur le site. A Sochaux, plus de 150 salariés des sites de Bessoncourt, Sochaux et Mulhouse se sont rassemblés.
  • Vendredi 19 février, à Rennes, grève des techniciens et ingénieurs informatiques qui ne réparent plus les pannes. Première répercussion à Vesoul avec des problèmes de montée de version informatique sur les magasins. Une partie de l’activité a été ralentie.

Les techniciens/ ingénieurs informaticiens ont raison de ne pas se laisser faire, de se mobiliser en s’adressant à leurs collègues qui ne sont pas encore touchés par cette politique de sous-traitance.

 C’est bien en se mobilisant tous ensemble : ouvriers, employés, techniciens et ingénieurs que nous pouvons défendre notre emploi et tous nos droits !

Ce lundi, le CCE se réunit au Pôle Tertiaire à Poissy pour rendre un avis sur :

  • La vente des 198 salariés DSIN à Capgemini
  • Le nouveau plan de 740 suppressions d’emplois à Poissy usine.

 Des informaticiens de Rennes et de Sochaux vont faire le déplacement et organiser un rassemblement de protestation

CGT PSA Le 22 février 2016

Répondre à cet article