#8mars2019



Notre groupe se dit éthique mais d’après le dernier rapport d’expertise sur ce sujet de l’égalité trois millions d’euros sont au moins nécessaires pour supprimer les écarts salariaux entre les femmes et les hommes chez Capgemini. C’est en réalité plus de 3 millions d’euros car il reste encore près de 25% de femmes que la méthode de rattrapage mise en œuvre laisse de côté. C’est en particulier le cas pour les fonctions supports : beaucoup de ces femmes ne voient jamais leur salaire rattrapé. Pourtant Capgemini avec la complicité des organisations syndicales signataires a choisi de mettre à disposition une enveloppe bien inférieure dans le dernier accord égalité professionnelle : ainsi dans l’enveloppe prévue il ne reste plus qu’ 1million d’euros à distribuer en 2019 et 2020, il manque donc au moins 2 millions d’euros !

PNG - 70.9 ko

La direction de Capgemini fait des économies sur le dos des femmes depuis des années grâce à des accords « égalité » qui les spolient. Le retard de rémunération, jamais rattrapé, pénalise les femmes depuis leur première embauche jusqu’à la fin de leur vie, retraite comprise.
Tous les ans, la direction s’arrange pour plafonner les rattrapages liés à l’égalité professionnelle. Ainsi, par exemple, une femme dont le salaire devrait être rattrapé de 6% ne se voit appliquer qu’un rattrapage de 3%. Pourquoi ? Parce que Capgemini préfère rétribuer les actionnaires : 286,4 millions d’euros leur ont ainsi été distribués en 2018.



vendredi 8 mars 2019
par  CGT CAPGEMINI

Communiqué de presse CGT Capgemini : 8 Mars 2019 - L’égalité c’est maintenant !

8 Mars 2019 - L’égalité c’est maintenant !

Ce Vendredi 8 mars 2019 la CGT Capgemini appelle à un rassemblement de 8h à 11H sur le parvis du siège de l’UES (7 Frédéric Clavel à Suresnes) pour obtenir une réelle politique d’égalité salariale et de traitement pour les femmes et les hommes dans l’UES Capgemini.

L’index 2018 égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de l’UES Capgemini en France communiqué par la direction le vendredi 1er mars, s’attribuant une note de 94/100 est une véritable escroquerie. Avec cette note, Capgemini fait partie des meilleurs maquilleurs d’index du CAC40.

Notre groupe se dit éthique mais d’après le dernier rapport d’expertise sur ce sujet de l’égalité trois millions d’euros sont au moins nécessaires pour supprimer les écarts salariaux entre les femmes et les hommes chez Capgemini.

C’est en réalité plus de 3 millions d’euros car il reste encore près de 25% de femmes que la méthode de rattrapage mise en œuvre laisse de côté. C’est en particulier le cas pour les fonctions supports : beaucoup de ces femmes ne voient jamais leur salaire rattrapé.

Pourtant Capgemini avec la complicité des organisations syndicales signataires a choisi de mettre à disposition une enveloppe bien inférieure dans le dernier accord égalité professionnelle : ainsi dans l’enveloppe prévue il ne reste plus qu’ 1million d’euros à distribuer en 2019 et 2020, il manque donc au moins 2 millions d’euros !

La direction de Capgemini fait des économies sur le dos des femmes depuis des années grâce à des accords « égalité » qui les spolient. Le retard de rémunération, jamais rattrapé, pénalise les femmes depuis leur première embauche jusqu’à la fin de leur vie, retraite comprise.

Tous les ans, la direction s’arrange pour plafonner les rattrapages liés à l’égalité professionnelle. Ainsi, par exemple, une femme dont le salaire devrait être rattrapé de 6% ne se voit appliquer qu’un rattrapage de 3%. Pourquoi ? Parce que Capgemini préfère rétribuer les actionnaires : 286,4 millions d’euros leur ont ainsi été distribués en 2018.

La CGT Capgemini revendique depuis toujours le rattrapage immédiat et intégral des salaires des femmes. A travail égal, salaire égal !

La CGT Capgemini appelle tout.e.s les salarié.e.s à se mettre en grève pour l’égalité salariale immédiate et sans exception dans toute l’UES.

Montreuil, le 8 mars 2019


Articles les plus récents

jeudi 14 mars 2019
par  Marrychka

FLASH CE ATS-INFRA février 2019

◊ CE EXTRA OU EXTRAORDINAIRE CE ?
*******************************************************************************************
La direction est arrivée en réunion avec des idées innovantes. Fini le CE à l’ancienne, le nouveau CE est arrivé ! Fini les mesquineries ! Vive le dialogue ! « On va dealer (...)

vendredi 8 mars 2019
par  CGT CAPGEMINI

#8mars15h40 : Mobilisation réussie pour la CGT Capgemini

Aujourd’hui, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes la CGT Capgemini était mobilisée pour des distributions de tracts et foulards CGT aux couleurs #8mars15h40 violets, sur différents sites comme Pessac, Cherbourg, Toulouse, Saint Cloud, etc... ce matin et ce (...)

jeudi 7 mars 2019
par  CGT CAPGEMINI

Communiqué de Presse : 8 MARS 2019 : La CGT Capgemini manifeste et dénonce l’escroquerie de l’égalité professionnelle dans le groupe

8 MARS 2019 : La CGT Capgemini manifeste et dénonce l’escroquerie de l’égalité professionnelle dans le groupe. Vendredi 8 mars 2019 la CGT Capgemini appelle à un rassemblement de 8h à 11H sur le parvis du siège de l’UES (7 Frédéric Clavel à suresnes) pour obtenir une réelle politique d’égalité salariale (...)

mercredi 6 mars 2019
par  CGT CAPGEMINI

Index Egalité Professionnelle - Déclaration de la CGT Capgemini au CCE du 6 mars 2019

L’index 2018 égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de l’UES Capgemini en France communiqué par la direction le vendredi 1er mars, s’attribuant une note de 94/100 est une véritable escroquerie.
La direction de Capgemini fait des économies sur le dos des femmes depuis des (...)

mardi 5 mars 2019
par  CGT CAPGEMINI

Astreintes chez Capgemini : Urgence et temps de repos

Le Code du travail (vous savez, ce truc archaïque qui ne sert qu’à restreindre les profits des entreprises) prévoit une période de 11h de repos consécutives entre deux journées de travail (et 35h de repos consécutives le week-end).
Dans le cadre des astreintes ce carcan est devenu insupportable pour (...)

jeudi 7 février 2019
par  Marrychka

FLASH CE ATS-INFRA janvier 2019

◊ DÉCLARATION CGT : ************************************************ L’année 2019 a-t-elle bien commencé ? On peut en douter quand on apprend que l’ancien responsable de la communication du groupe Capgemini, l’un des piliers historiques du parti La République en Marche, devient conseiller à l’Elysée. (...)

jeudi 7 février 2019
par  Marrychka

OPP- Obsolescence Professionnelle Programmée

Enfin !... Enfin un directeur qui n’a pas la langue de bois : « Investissement zéro pour Cherbourg. Ca n’a jamais été prévu, on ne vous apprend rien » O. Tarrit Bien sûr, Cherbourg s’en doutait, on leur avait promis d’y développer le fameux centre de cyber-sécurité mondial que Nathalie-Kosciusko-Morizet (...)

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


8 sites référencés au total

Brèves

10 janvier - Plafond de la sécurité sociale

Evolution du plafond de la sécurité sociale 20182019 Plafond annuel 39 732€ 40 524€ Plafond (...)

26 juin 2015 - LOI MACRON - NON AU BLANCHIMENT DES LICENCIEMENTS ABUSIFS

Plafonnement des indemnités en cas de licenciement abusif : le gouvernement veut museler les (...)

6 avril 2015 - La nouvelle fausse bonne idée de Macron et Rebsamen : le contrat de mission.

Selon le Parisien, les Ministres Macron et Rebsamen envisage de remettre au gout du jour le (...)

13 février 2015 - CCE du 12 février 2015

Le premier Comité Central d’Entreprise de l’UES nouvellement reconfiguré s’est tenu le 12 février. (...)