Actionnaires et dirigeants de Capgemini continuent à piller les bénéfices...

Grâce aux efforts et au travail des salariés tout au long de l’année, les actionnaires, réunis en assemblée générale ce 23 mai 2018, vont pouvoir voter :

  • Le versement de 286 M€ de dividendes (+10% par rapport à l’an dernier) ;
  • La rémunération de Paul Hermelin 2,4 M€ + 35 000 actions (soit 2,3 M€) ;
  • La prolongation de son mandat de 4 ans ;
  • Contractualiser des parachutes dorés pour faire patienter ses deux prétendants (deux ans de rémunération chacun) ;
  • La venue au conseil d’administration du PDG de la Société Générale (après celui de Total l’an dernier) ;
  • Le rachat et la destruction d’actions (pouvant aller jusqu’à 10% du capital) ;
  • ...

Voilà comment les actionnaires, les dirigeants (et les copains qu’ils invitent), pillent les bénéfices que nous produisons....

Quels investissements pour l’avenir ? Quel retour pour les salariés ?

  • Quelques petites actions (bloquées dans le temps),
  • Environ un petit million d’euros pour les augmentations à partager entre 22 000 salariés

Et :

  • Toujours plus d’objectifs, d’heures de travail (au bureau ou chez nous),
  • Plus de productivité exigée,
  • Des conditions de travail qui se dégradent,
  • Les femmes toujours moins payées que les hommes,
  • Des suppressions de postes annoncées,
  • Des délocalisations d’activités au Maroc et en Pologne
  • Etc...

mardi 17 avril 2018
par  CGT CAPGEMINI

ORANO/SPIE/CAPGEMINI : Synergie, Communication & Euthanasie

« Synergie et Communication »

JPEG - 104.5 ko
C’est pour le bien de notre Groupe. On va vous remplacer mais vous n’allez rien sentir !

Vous êtes conviés à rejoindre cette réunion par conférence téléphonique. C’est ainsi qu’on a fait passer le mot aux travailleurs du « End User Services ». Croyant encore être les pantins d’un énième plan de communication ceux-ci se sont connectés pour apprendre... Que leur boulot avait été refilé à SPIE- ICS !!!

Un peu comme si au milieu du courrier s’était glissé un avis d’expulsion. Bon, on vous la fait brève :il faut dissocier le « End-User-Services » national où l’on ne marge pas suffisamment et qu’on refourgue à Spie et le contrat Orano. Ce dernier, pourtant signé jusqu’en 2024 a été remis sur le tapis. Conclusion, le client Orano a aussi choisi Spie pour son service utilisateur. Vous comprenez, ce n’est pas la faute de Capgemini !

Les intéressés témoignent :

Ils nous ont sorti leur speach comme ça ! On est tous restés sur le cul même les managers directs ne s’y attendaient pas. Ils nous ont dit : « vous avez des questions ? » Il y a eu un grand silence et puis un manager national a pu intervenir mais quand certains ont voulu poser une question la prise de parole ne fonctionnait pas...
Tout ça est incompréhensible. On fait ce boulot depuis des années. Le service avait déjà subi des tas de réorg du temps d’Euriware, Capgemini nous a dit qu’ils allaient nous montrer comment travailler. Tout ce qui s’est passé c’est qu’ils ont encore diminué nos effectifs. Aujourd’hui on croule sous les demandes. Ce que nous traitions dans la journée auparavant, les utilisateurs doivent parfois attendre plus d’une semaine avant notre passage. Ils cassent tout et après ils disent que ça ne marche pas, résultat on vient nous dire qu’on n’a plus de boulot. Et on va faire quoi maintenant ?

Et pour les salariés Sogeti France du service de proximité, l’ingénierie poste de travail, qualiparc=>DEHORS ?
Non, en fait, une moitié irait refiler nos compétences à SPIE pendant 1,5 an, l’autre moitié dans le Bench ! Mais qui ? Lesquels ?... Vous en saurez plus dans un mois... Mais ayez confiance, n’ayez aucune inquiétude !

SPIE ICS

A ce jour rien n’existe chez Spie ICS pour effectuer l’activité. Ils ne connaissent pas nos spécificités. Spie ICS, gagnante du contrat avec Orano, donnera certainement l’activité à sa filiale Spie infoservices dont aucun salarié n’est situé à moins de 250km
JPEG - 177.9 ko

Voilà, tout s’est parfaitement déroulé, la dégraisseuse poursuit son œuvre


Articles les plus récents

mercredi 23 mai 2018
par  CGT CAPGEMINI

Les actionnaires et dirigeants de Capgemini continuent à piller les bénéfices...

COMMUNIQUE DE LA CGT CAPGEMINI
Les actionnaires et dirigeants de Capgemini continuent à piller les bénéfices...
Grâce aux efforts et au travail des salariés tout au long de l’année, les actionnaires, réunis en assemblée générale ce 23 mai 2018, vont pouvoir voter :
Le versement de 286 M€ de (...)

mercredi 16 mai 2018
par  CGT CAPGEMINI

Le contrat d’un client du centre de service Alpes Ile de France en partance pour le Maroc …

Délocalisation des prestations informatiques au Maroc.
Ex-Euriware - Centre de Services du Bourget du Lac - Montbonnot Saint Martin
Augmentation de la marge Capgemini

vendredi 11 mai 2018
par  Manu

Capgemini ouvre des négociations sur les temps de déplacement.

La direction de l’UES Capgemini, s’est enfin décidée à ouvrir des négociations sur les temps de déplacement comme la loi l’y oblige.
Jusqu’en 2004, la jurisprudence considérait que le temps de trajet pour se rendre sur un lieu de mission était du temps de travail effectif. Pour contrecarrer cette (...)

lundi 7 mai 2018
par  CGT CAPGEMINI

Droit à la déconnexion ou comment Capgemini contraindra ses salariés.

Le 21 mars 2018, la direction de Capgemini avait envoyé aux syndicats un projet d’accord sur le droit à la déconnexion, en vue de la troisième réunion de négociation sur ce thème important pour la protection de la vie privée et de la santé des salarié.es. Si le sujet n’était aussi grave, ce texte aurait (...)

mercredi 2 mai 2018
par  CGT CAPGEMINI

Déclaration CGT au CE ATS-INFRA du 2 mai 2018

Les milliards s’accumulent et les actionnaires se frottent les mains.
À en croire les résultats annoncés par Paul Hermelin, l’avenir semble bon pour le groupe Capgemini, mais il en est tout autre pour les salariés de l’infogérance.
Vous justifiez la perte de l’activité End-User-Services du contrat (...)

jeudi 26 avril 2018
par  CGT CAPGEMINI

Situation de PROSODIE, Filiale du groupe CAPGEMINI

Mardi 17 avril 2018, lors d’une grand-messe, la direction de la Société PROSODIE, Filiale du Groupe CAPGEMINI a décidé de lancer son grand chantier de fusion/absorption à laquelle elle avait échappé depuis son rachat en 2011.
C’est à cette occasion que les 600 salariés ont pris connaissance du flou de (...)

mercredi 11 avril 2018
par  CGT CAPGEMINI

Déclaration CFE-CGC, CFDT, CGT et FO portant sur la négociation de l’accord « Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la parentalité et l’équilibre des temps au sein de l’UES Capgemini »

Les 4 organisations syndicales (CFE-CGC, CFDT,CGT et FO) annoncent de façon commune vouloir faire figurer les engagements suivants dans l’accord « Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la parentalité et l’équilibre des temps au sein de l’UES Capgemini »
Rattrapage salarial F/H : (...)

vendredi 6 avril 2018
par  Marrychka

FLASH CE mars 2018

Voici notre flash mensuel, fait de petits bouts d’informations récoltés, ramassés, rapportés, reçus...car le 22 mars vos élus et la représentante CGT n’étaient pas présents au CE. Nous étions tous mobilisés pour la défense de nos droits.
◊ LE 22 MARS, GRÉVE POUR NOS DROITS : APPEL DE LA CGT CAPGEMINI (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


8 sites référencés au total

Brèves

26 juin 2015 - LOI MACRON - NON AU BLANCHIMENT DES LICENCIEMENTS ABUSIFS

Plafonnement des indemnités en cas de licenciement abusif : le gouvernement veut museler les (...)

6 avril 2015 - La nouvelle fausse bonne idée de Macron et Rebsamen : le contrat de mission.

Selon le Parisien, les Ministres Macron et Rebsamen envisage de remettre au gout du jour le (...)

13 février 2015 - CCE du 12 février 2015

Le premier Comité Central d’Entreprise de l’UES nouvellement reconfiguré s’est tenu le 12 février. (...)