« Il est l’or monseignor ! »

Ô notre bon sire Paulo,

Votre bonté octroie une généreuse offrande aux gueux de notre entreprise, une prime substantielle à déposer aux pieds de nos sapins. Ainsi nous pourrons investir dans une armoire en aggloméré afin d’y entreposer quelques banderoles. Vraiment, votre seigneurie est trop bonne et soyez assuré que le ciel vous en remerciera, mais après ? De quoi 2019 sera-t-il fait ?...
Nous préjugeons, certainement à tort, que cet accès de générosité est purement passager. Cependant n’est-ce pas vous, votre majesté, qui insistez sur son caractère exceptionnel alors que nos doléances portent sur une réévaluation de nos salaires. Votre allégeance au céleste Macron vous pousse à livrer à vos sujets quelques égouttures en guise de ruissellement des premiers de cordée ? Seulement, à présent, il est grand temps de partager les bénéfices de notre production.
« Il est l’or monseignor ! »

PNG - 1.1 Mo

Grâce à notre travail vous vous enrichissez, empochant chaque jour plus de 7000 euros qu’il serait de bon ton de partager.
« Il est l’or monseignor ! »
Mais vous n’êtes pas sans savoir qu’au sein de votre entreprise l’égalité salariale n’existe pas , que la méritocratie est le seul leitmotiv des managers, que la politique salariale est déplorable, que le flicage et la notation des salariés ne sont que des moyens d’ asservissement et que très peu de salariés sont augmentés chaque année ? Alors sire Paulo, pourquoi ne pas mieux nous rémunérer ?
« Il est l’or monseignor ! »
Merci donc pour cet effort notre bon sire Paulo, nous comprenons que ce sacrifice vous agace mais il reste toutefois fort insuffisant. Votre peuple exige entre autres une augmentation générale de 1000€ / an. Allons sire Paulo, n’est-ce pas là qu’une goutte d’eau en rapport aux 2 milliards d’actions détruites ou au CICE perçu chaque année ?
« Monseignor il est l’or ! »



vendredi 14 décembre 2018
par  CGT CAPGEMINI

CE N’EST PAS UNE PRIME POUR SAUVER LE SOLDAT MACRON QUE NOUS VOULONS, MAIS DES AUGMENTATIONS !

La direction du groupe Capgemini a annoncé fièrement ce jeudi la distribution d’une prime défiscalisée et désocialisée de 1000€ pour les salaires inférieurs à 30k€ annuels et de 500€ pour les salaires annuels compris entre 30 et 35k€.

Ne nous trompons pas, cette prime sélective, n’est rien d’autre qu’une rustine pour tenter d’étouffer les colères actuelles des travailleurs.

Cette prime est une nouvelle caution des patrons du CAC40, dont Paul Hermelin pour sauver le soldat Macron dont ils ont largement financé la campagne présidentielle 2017 et qui depuis applique en bon commis leur politique ultralibérale au seul profit des plus riches et du capital.

Non seulement cette prime ne concerne que 25 % des 24000 salarié.e.s du groupe Capgemini, mais sa désocialisation et sa défiscalisation va dans le sens de l’appauvrissement de notre protection sociale.

Sous couvert d’un « cadeau » aux plus démunis, il s’agit en fait d’accélérer la libéralisation des services publics, de la sécurité sociale, des régimes de retraite et du chômage, en privant les caisses des nécessaires ressources.

Sous couvert donc d’une soit disant réponse aux revendications populaires exprimées par les travailleurs sur les rond points ou dans les grèves d’entreprise, le gouvernement par l’intermédiaire de nos patrons accélère sa politique toujours plus en défaveur des travailleurs.

Voilà comment les actionnaires et le dirigeants du groupe pillent les bénéfices que nous produisons.

Pour la CGT Capgemini, il n’y a aucune raison de ne pas accéder à nos revendications :

  • Augmentation générale de 1000 € annuelle pour toutes et tous
  • Pour les ETAM, pas de salaire inférieur à 1,2 fois le SMIC
  • Pour les ingénieurs et cadres pas de salaire inférieur au PMSS (3311€ bruts mensuels)
  • Atteinte immédiate de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes : à travail égal, salaire égal
  • Mise en adéquation du référentiel métier avec les coefficients de la Convention Collective Nationale
  • Réduction temps de travail à 32H hebdomadaire
  • Mise en place de mesures et de contrôles du volume et de la charge de travail
  • Fin de la politique du « up or out » avec la fin des EDP et du système de notation subjectif.

Articles les plus récents

mercredi 12 décembre 2018
par  CGT CAPGEMINI

Eléments d’analyse des annonces de MACRON sur le pouvoir d’achat (Note du pôle économique CGT)

Quelques éléments d’analyse des annonces du Président de la République
Introduction La tonalité générale des annonces faites par le Président des riches reste dans une logique libérale de favoriser la politique de l’offre au service des entreprises, en maintenant le cap sur la volonté de ne pas permettre (...)

lundi 10 décembre 2018
par  CGT CAPGEMINI

14 DECEMBRE 2018 TOUTES ET TOUS EN GREVE RECONDUCTIBLE

Pour augmenter notre pouvoir d’achat, Capgemini doit augmenter nos salaires
La CGT Capgemini appelle à une journée de grève et à participer à toutes les mobilisations sur tout le territoire le 14 décembre 2018, avec pour objet :
l’ouverture immédiate des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), (...)

vendredi 23 novembre 2018
par  CGT CAPGEMINI

NÉGOCIATION ACCORD FORMATION PROFESSIONNELLE

La CGT n’a pas signé l’accord de 2015. Les raisons en sont multiples mais entre autres compte tenu du fait que nos revendications n’avaient pas été entendues, pour vous en donner un aperçu voici l’introduction de nos revendications de 2015 : "La formation n’est pas un but en soi. On se forme pour se (...)

mardi 6 novembre 2018
par  Marrychka

FLASH CE ATS-INFRA - octobre 2018

◊ Comité d’Entreprise OU petit théâtre ? : Le slogan ironique d’un film à l’affiche est : « il n’y a pas de grand pays sans grands patrons ». Mais il semblerait que le slogan de nos dirigeants capgeminiens soit plutôt : « il n’y a pas de grande entreprise sans bons élus ». Les « bon élus » ce sont ceux (...)

mardi 9 octobre 2018
par  Furyo

TOUS EN GREVE ET EN MANIFESTATION LE 9 OCTOBRE POUR UN VRAI PROGRES SOCIAL

Contre la casse de notre modèle social et pour un vrai progrès social Tous en grève et en manifestation le 9 octobre
Le syndicat CGT Capgemini appelle l’ensemble des salarié.e.s à faire grève et à manifester contre cette politique de destruction de nos acquis sociaux, qui engendre inégalités et (...)

lundi 1er octobre 2018
par  Marrychka

FLASH CE ATS-INFRA

◊ DÉCLARATION CGT AU CE : Dans tous les CDS, centre de services, la mise en place des réorganisations annoncées donne le ton pour cette rentrée. C’est la fin de la période estivale avec la nouvelle gouvernance qui met tout le monde au pas. Le projet Lead, la fusion avec Capgemini TS, le partenariat (...)

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


8 sites référencés au total

Brèves

10 janvier - Plafond de la sécurité sociale

Evolution du plafond de la sécurité sociale 20182019 Plafond annuel 39 732€ 40 524€ Plafond (...)

26 juin 2015 - LOI MACRON - NON AU BLANCHIMENT DES LICENCIEMENTS ABUSIFS

Plafonnement des indemnités en cas de licenciement abusif : le gouvernement veut museler les (...)

6 avril 2015 - La nouvelle fausse bonne idée de Macron et Rebsamen : le contrat de mission.

Selon le Parisien, les Ministres Macron et Rebsamen envisage de remettre au gout du jour le (...)

13 février 2015 - CCE du 12 février 2015

Le premier Comité Central d’Entreprise de l’UES nouvellement reconfiguré s’est tenu le 12 février. (...)